Etude de sol : quelles sont les choses à savoir ?

Publié le : 07 juin 20224 mins de lecture

Afin d’éviter des problèmes financiers pendant la construction et de garantir la qualité à long terme de la future maison, une étude du sol devrait toujours être accomplie lors de l’achat d’un terrain à bâtir. Un ingénieur géotechnicien déterminera les propriétés mécaniques du sol sur lequel le bâtiment doit être construit. L’absence d’étude de sol comporte un risque très élevé à moyen terme. La stabilité et la durabilité de la maison seront en jeu. Des fentes, des fissures, des infiltrations d’eau et des tassements différentiels peuvent se produire. Découvrez-ci-dessous les différentes choses qu’il faut savoir lors d’une étude de sol.

Connaître les caractéristiques du terrain

La réalisation d’une étude de sol vous permettra de mieux comprendre les caractéristiques du terrain. Vous pouvez choisir la méthode de construction adaptée au site et pour comprendre les caractéristiques de votre local près avoir aperçu le résultat. Une étude du sol peut aider à créer une carte géologique du site. Certains ingénieurs géotechniques proposent des cartes en 3D montrant des coupes transversales du sol au mètre carré près. Cela permettra de planifier la construction de piscines et de dépendances dans les années à venir.

Connaître la viabilisation du terrain

Pour construire une maison sur un terrain, il faut l’entretenir. En d’autres termes, elle doit être habitable.

Pour ce faire, une étude du sol doit être réalisée afin de déterminer si le terrain est propice à la construction. Ces enquêtes sont également connues sous le nom d’études géotechniques ou géologiques. Outre l’étude de sol, le site doit être raccordé aux différents réseaux tels que l’électricité, gaz et l’eau, afin de fournir un service complet. Si un site de construction est trouvé. Assurez-vous qu’il est correctement raccordé au réseau principal afin de ne pas avoir à dépenser de l’argent supplémentaire pour son entretien.

Analyse du sol : un examen approfondi

Une analyse du sol peut montrer si le sol est composé d’éléments tels que l’argile ou le sable. Par exemple, un échantillon de sol est prélevé pour déterminer si le sol est suffisamment stable et s’il existe un risque de mouvement du sol. Une fois l’enquête terminée, l’ingénieur géotechnicien rédige un rapport exposant toutes les exigences géotechniques de la construction. Ce rapport est constitué de cartes et de documents décrivant les risques géotechniques pour l’environnement. Ces dispositions permettent au maître d’œuvre de créer un système de sécurité complet et facilitent le choix correct du type de fondation et si nécessaire, du drainage. Le chef de projet est chargé de veiller à ce que les recommandations de l’ingénieur géotechnicien soient mises en œuvre.

Plan du site